Jeux et alimentation des perroquets
pour le bien être des psittacidés.
Français
Influence de l'Alimentation
Vign_ugo3

Influence de l'alimentation sur le comportement des psittacidés

Le plus important est d'accepter que le perroquet n'a pas le même système digestif que nous et qu'il ne peut donc pas manger comme les humains. Même s'ils sont très friands de chips, de chocolat, de beurre, etc... il ne faut jamais en donner ! Sous peine de provoquer des troubles digestifs très graves pouvant se révéler mortels.
Le pain surtout grillé peut-être donné en petite quantité mais bien évidemment pas trempé dans du lait ou du café. De manière générale, l'alimentation existe sous deux formes, un aliment complet à base de granulés compressés ou extrudés (qui n'est pas le plus utilisé mais qui évite le «triage» de la nourriture par l'oiseau pouvant conduire à des carences ou à des excès, ceci dit il vaut mieux que le perroquet soit habitué à le manger dès le début car sinon, il risque de le refuser) ou alors un mélange de graines composé de 70% de céréales (blé, millet, alpiste, maïs, riz etc...) et de 30 pour cent d'oléagineuses (tournesol, chènevis, arachide), on y ajoute des noix ou des amandes en petite quantité.

Il faut en plus fournir des vitamines synthétiques ou des fruits (pommes, poire, abricot, raisin, etc...) et légumes (carottes, salades, etc...) et bien évidemment le traditionnel os de sèche ou bloc à "minéraux".

Deux exemples parmi d'autres de pathologies liées à une alimentation déséquilibrée :
  • une nourriture composée de "restes" de table ou contenant uniquement de graines de tournesol (50% de MG) ou des cacahuètes (55% de MG) provoque au fil du temps une dégénerescence graisseuse du foie et des lipomes (boules de graisses sous la peau), le phénomène étant amplifié par le fait qu'en cage, il fait moins d'excercice que dans la nature.
  • une nourriture trop uniforme par exemple chez un perroquet qui ne mange que des graines sèches sans bloc de minéraux ou os de sèche va avoir un rapport CA/P déséqulibré car les graines contiennent beaucoup de phosphore ce qui va conduire à des fractures et des oeufs mal calcifiés.
En ce qui concerne les fruits et les légumes (nécessaires pour l'apport en vitamine et oligo-éléments), il y en a trois à éviter absolument :
  • la rhubarbe riche en oxalates (gastro-entérites violentes).
  • l'avocat dont l'écorce est riche en pepsine (diminution de l'absorption des protéines conduisant à des oedèmes au niveau des poumons, de l'abdomen et de la gorge).
  • le persil (bon fournisseur de vitamine A mais riche en psoralènes qui provoquent une sensibilisation élevée au soleil).

Ne pas oublier non plus que les pépins des fruits contiennent du cyanure, à faible dose pas de problème, mais en grande quantité ça peut devenir toxique !

Je vais maintenant dresser une liste non-exhaustive de ceux que l'on peut donner :

Des légumes pour votre perroquet :

    - Salade (laitues, chicorées et endives) : vitamine B9
    - Carotte : vitamine A
    - Choux : fort complet (vitamine A, B1 et K + du fer et du zinc)
    - Épinard : fort complet (magnésium, calcium, fer, vitamine A, B (diverses), E et K)
    - Tomate
    - Petits pois : fort complet (zinc, phosphore, sélénium, cuivre, diverses vitamines B)
    - Et aussi haricots verts, betteraves, courges, cèleri, fenouil, blette.

Des fruits pour votre perroquet :

    - Banane : très calorique donc ne pas en donner en excès.
    - Pomme
    - Poire
    - Raisin
    - kiwi : riche en vitamine C
    - Ananas
    - Cerise : vitamine B1
    - Abricot : zinc
    - Kaki : vitamine A
    - Mangue : vitamine A
    - Fruit de la passion : très complet (fer, magnésium, phosphore + diverses vitamines B)
    - Et aussi groseille, ananas, orange, prune, melon, mûre et framboise.

    On peut aussi donner un œuf dur (protéines, vitamine E, B, B2, B6 et A, ainsi que du phosphore, du calcium, du fer et du sodium) avec (+ de Ca) ou sans coquille, de la pâtée d'élevage et un peu de fromage blanc ou yaourt nature.
    Quant aux graines germées, elles sont plus facilement digestibles et riche en vitamines mais elles moisissent vite !
    Comme boisson donner uniquement de l'eau à laquelle on peut éventuellement ajouter un peu du jus d'une orange pressée.
    En ce qui concerne la viande, il vaut mieux ne pas en donner. Si malgré tout vous voulez le faire, on peut fournir au perroquet un morceau de jambon de temps en temps mais surtout pas du bœuf qui est souvent allergisant.
Documentation complémentaire
Nouveaux animaux de compagnie (NAC) - Elément réglementaires et législatifs relatifs à leur détention (Caroline Poitrenaud)
Le comportement des psittacidés et ses troubles - Thèse de doctorat Isabelle Chritianne QUEMIN
rosalbin.pdf (3,48 Mo)
Le cacatoès rosalbin, Eolophus roseicapillus, en captivité.. Thèse de doctorat Mélanie CHAMPION
Les pathologies nutritionnelles des psittacidés granivores - thèse de doctorat - Anne-Lise BONNOT
Spécificités
Vign_la_grosse
  • Le ara adore les noix de palmier.
  • Le perroquet gris du Gabon a besoin de beaucoup de calcium.
  • Les frugivores (grand éclectus par exemple) sont nourris principalement avec des fruits complémentés avec des verdures et des graines.
  • Les nectarivores (Lori) reçoivent un nectar artificiel ou naturel à base de fruits, de miel, d'huile de foie de morue, de céréales et des vers de farine.
  • L'amazone a tendance à l'embonpoint : donc éviter chez eux encore plus que chez les autres, les aliments et graines qui contiennent beaucoup de graisses (voir plus haut).

L'alimentation des perruches et des inséparables

En plus de l'os de seiche ou du bloc à minéraux et du gravier marin et/ou anisé, ils doivent recevoir les aliments suivants :

Pour les inséparables :

    Graines (tournesol, millet, alpiste, avoine, chènevis), fruits, verdure, graines germées et vers de farine en période de reproduction. Ils adorent le millet en grappe.

Pour les perruches ondulées et calopsittes :

    Graines (millet, alpiste, gruau d'avoine auxquelles on ajoute du tournesol dans le cas des "grandes" perruches), graines germées, millet en grappe, verdure, fruits et pâtée d'élevage en période de reproduction ou deux fois par semaine en complément à l'alimentation de base.
jouets, accessoires, nourriture pour perroquets.
Créer un site avec WebSelf